L'île d'Oléron pour la Toussaint (Novembre 2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'île d'Oléron pour la Toussaint (Novembre 2012)

Message  André le Mar 6 Nov - 7:28

Bonjour, Amis du LT

De longue date, il était décidé avec Corinne et Alain de nous retrouver pour quelques instants d'amitié partagée, quel que serait le climat du moment, favorable ou inclément. Les services météorologies officiels avaient prévu du mauvais temps pour cette période, et il faut bien leur rendre justice : ils ne s'étaient pas trompés. Nous eûmes du vent et de la pluie sous toutes les formes connues : coup de tabac, bruine, gros grain, bourrasques, tonnerre, tempête à molester les camping-cars... que sais-je encore?

Pourtant, après deux centaines de kilomètres aux essuie-glaces frénétiques, nous fûmes accueillis à Château d'Oléron par un rai de soleil qui donnait à penser que nous pourrions ne pas avoir à ne recourir  aux parapluies.
-

Certes, le ciel était d'un noir inquiétant, mais nous l'avions laissé sur le continent et il semblait décidé à se cantonner là-bas : preuve en image.
-

Après avoir déambulé dans le citadelle du lieu alors que la luminosité allait s'affaiblissant au rythme du vent forcissant, nous nous mîmes en quête d'un lieu susceptible de nous accueillir pour la nuit, voire la totalité du séjour. Il se trouve, à la sortie de la ville, une aire de services pour camping-cars, payante même en cette saison, mais disposant de sanitaires avec douches, bornes d'eau potable pour les pleins, points d'évacuation des eaux usées, branchement 220 volts et emplacements individuels bétonnés, avec installation électrique sur poteau assez perfide lors des marches arrière à l'aveuglette. Croyez-moi
-

L'endroit avait déjà subi les assauts répétés du gros temps océanique. Il ne s'agissait pas de se poser sans un minimum de bon sens. Sinon, gare aux patinages et aux chaussettes humides!
-

Sans tout conter par le menu, ce qui serait fastidieux, sachez que de ce campement, nous partions dès potron-minet, (à la vérité : vers 11 H du matin) nous approvisionner au marché sous halles couvertes et à la boulangerie artisanale qui fleure bon bien avant qu'on en aperçoive la vitrine. Ainsi munis du nécessaire, nous allions ensuite à travers l'île pour nous saouler d'air iodé avant de déjeuner tous les quatre dans le LT et, en soirée, de retour au bercail, nous nous réunissions dans le Moncayo pour des repas qui donnaient chaud aux joues. Et je dois avouer sans honte excessive que ce n'était pas seulement le fait du radiateur électrique.
Ainsi, nous nous rendîmes sur l'immanquable site du phare de Chassiron, tout à l'extrémité ouest de l'île où le vent décoiffe même les chauves!
-



Il ne faut pas déduire des images ci-dessus que nous n'eûmes pas de bleu sous les yeux. Il y en avait parfois dans le ciel, assez sombre il est vrai, et sur les machineries du port de La Cotinière.
-



Quittant l'île pour revenir chacun chez soi, nous fîmes halte dans la cité fortifiée de Brouage qui fut autrefois un port de commerce du sel très actif et se trouve maintenant à l'intérieur des terres. Avant de nous installer devant deux douzaines d'huîtres en guise d'entrée en matière, dans le LT, nous parcourûmes les rues pavées se coupant militairement à angle droit; l'église d'apparence modeste retint notre attention au point que nous y pénétrâmes. Une exposition y était consacrée d'une part à Samuel de Champlain, l'explorateur et cartographe fondateur de Québec né à Brouage, et d'autre part à des missions religieuses de colonisation du Canada.
-



À l'heure de la séparation, un soleil coquin apparut, comme pour nous narguer alors qu'il nous avait fait défaut quatre jours durant. Peu nous importait à cet instant-là : nous avions vécu de très bons moments ensemble, au chaud des véhicules, à discuter, à plaisanter, à refaire le monde et à nous bien tenir à table comme il convient aux amis bons vivants que nous sommes.

Des jours formidables, que nous avons passés là-bas! Certes il nous fallut sans doute bien de l'audace pour braver ces abats d'eau. Mais le monde n'appartient-il pas aux audacieux? demandait Alain.

Parés à recommencer, les amis, quand vous voulez!

André

Pour terminer, deux portraits en pied à l'ombrelle (sic)
-

-


Dernière édition par André le Mer 1 Mar - 12:37, édité 6 fois

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
avatar
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 69
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île d'Oléron pour la Toussaint (Novembre 2012)

Message  RC79 le Mar 6 Nov - 19:02

Bonsoir les amis,

Nous avons que peu de mérite comparé à Myosette & Jean François mais c"est un début.

Nos pensées chaleureuses vont vers eux !

Un week-end pluvieux mais que du bonheur dans les cœurs...

À bientôt.

Alain & Corinne

avatar
RC79

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : AIRVAULT (79)
Emploi/loisirs : AGENT DE MAITRISE - ROULER EN LT
Humeur : CALME
Date d'inscription : 13/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île d'Oléron pour la Toussaint (Novembre 2012)

Message  André le Mer 7 Nov - 6:39

RC79 a écrit:
Nous avons que peu de mérite comparé à Myosette & Jean François mais c"est un début.
À propos de Myosette & Jean François à la bonne santé de qui nous avons trinqué lors de notre séjour pluvieux (avec du Loupiac, que nos baroudeurs affectionnent), j'ai reçu deux messages de leur part, en peu de temps. Aussi, je me crois autorisé à vous informer que :

- dans le message du 1 Novembre, ils m'annonçaient être à MUNNAR dans le KERALA, au milieu des champs de théiers difficilement visibles tant les nuages de ces montagnes étaient épais. Il a plu des cordes tout le temps qu'ils y sont restés.

- dans le message du 6 Novembre, ils me faisaient savoir qu'ils étaient arrivés à KANYAKUMARI, à l extreme sud de l' Inde, au partage des eaux de trois grands oceans ou mers : l' Océan Indien, la mer d'Arabie et le golfe du Bengale.

Ils devraient faire une halte de quelques jours à cet endroit. Qu'il s'y reposent au grand soleil.

Ah, tous ces noms qui fleurent bon l'exotisme et l'aventure!

André



_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
avatar
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 69
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'île d'Oléron pour la Toussaint (Novembre 2012)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum