L'Ascension à Chaniers (Mai 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Ascension à Chaniers (Mai 2017)

Message  André le Sam 3 Juin - 6:05

Bonjour,

Nous étions convenus, Corinne & Alain et nous, depuis deux mois déjà, de nous retrouver pour le pont classique du Jeudi de l'Ascension quelque part à mi-chemin de Barroux et du Pian-Médoc. Les bords de Charente ont été choisis parce que correspondant à ce critère et parce que calmes et agréables comme nous pouvions le constater à chaque fois que nous traversions Saintes, Cognac ou Angoulême.
Au dernier, moment Francine & Jean-Paul se sont joints aux festivités : tant mieux, plus on est de fous, plus on rigole ! prétend  l'adage.

Passé midi de quelques minutes,le jeudi 25 Mai nous nous sommes retrouvés à Chaniers, petit port fluvial qui présente la caractéristique d'offrir la traversée de la rivière par un tout petit bac dont la trajectoire est assurée par un câble reliant les deux berges.
Avant d'entreprendre quoi que ce soit, nous nous sommes installés à l'ombre pour un apéritif de retrouvailles qui fit un sort à la bouteille de Monbazillac millésimée que je tenais au frais dans le frigo depuis notre départ du Pian.
C'est ainsi que doit se consommer ce liquoreux que j'affectionne bien plus que la camomille ou le sirop d'orgeat : frais et avec des amis.
-
Tchin, tchin, à votre santé :


Nous étions stationnés presque devant l'entrée du camping municipal, aux prestations assez onéreuses peut-être parce qu'il propose des hébergements en roulottes ou en cabanes dans les arbres.
-
Cabane dans un platane au camping :


Des joueurs de boules qui tiraient et pointaient tout à côté, nous informèrent que nous ne pouvions passer la nuit là où nous étions garés, qu'il fallait aller au camping d'ailleurs presque désert. Cela ne nous convenait pas et n'écoutant que notre esprit rebelle, nous nous déplaçâmes de 500m, pour nous installer à l'ombre, près d'un chemin agricole longeant la Charente. Personne n'est venu nous contester ce campement que nous utilisâmes durant tout notre séjour
-
Campement en bordure de chemin :


Nous étions effectivement bien installés pour ce qui constitue le plus gros de ces moments passés ensemble : les libations, les discussions sans fin sur l'état du monde ou les péripéties mécaniques des uns et des autres, ainsi que les repas en commun toujours pris à l'extérieur tant la météo du moment nous avait à la bonne
-
À l'ombre ou au soleil, c'est selon, mais toujours décontractés :





Il ne fallait guère plus d'un quart d'heure pour se rendre pédestrement au centre du village, et notamment jusqu'à la boulangerie-pâtisserie odoriférante. Le chapeau de broussard d'Alain se justifiait par le chaud soleil, non par la sauvagerie de la contrée.
-
Alain à la boulangerie :


Après le ravitaillement minimal, il convenait de visiter l'endroit, aux rues désertes, peut-être à cause du grand soleil qui tapait comme un sourd dès le matin. Forcément, la découverte commença par celle de l'église, la région étant riche en constructions romanes caractéristiques, avec chevet en trèfle.
-
Sous le soleil, exactement... :


Le soleil passant à travers les vitraux déposait sur le sol ses taches de lumière colorée miraculeusement dirigée vers une pietà quelque peu abîmée; ainsi désignée, on ne pouvait pas manquer de la voir
-
La pietà de Chaniers :


L'extérieur de l'église vaut également son pesant de cacahuètes, avec son cimetière accolé. En effet, les tombes y manquent de modestie pour la plupart; ce'st à qui aura le mausolée le plus pompeux, la sépulture la plus prétentieuse, le caveau le plus ostentatoire, la stèle la plus maniérée... Il me semble avoir entendu, baguenaudant entre les croix, les défunts se hausser du col avec force claquements d'os et se pâmer ainsi : m'as-tu vu dans mon beau tombeau? Vanité des vanités, tout est vanité et poursuite du vent, disait déjà l'Ecclésiaste, il y a trois mille ans.
-
Repos éternel en première classe :


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Continuant la flânerie, il fut facile d'atteindre le moulin de la Baine, construit sur ordre de Colbert, au XVIIe siècle, afin d'alimenter en farine d'orge et de blé la marine royale basée à Rochefort, le transport de grain et de farine s'effectuant en gabarres. Les 7 passages d'eau qui faisaient de ce moulin le plus puissant de la région sont librement accessibles; la pignonnerie est encore en place pour partie, les roues à aubes sont en piteux états et l'ensemble mériterait une sérieuse restauration.
-
Couple conique d'époque, avec dents rapportées sur la roue horizontale :


En guise de restauration, c'est la nourriture qui prévaut ici. En effet, le bâtiment a été transformé en haut lieu gastronomique, avec trois salles dédiées et une terrasse couverte surplombant la rivière, qui fait une grande partie du charme de l'endroit. Imaginez-vous dînant, au bruit de la Charente coulant sous vos pieds!
Lors de notre séjour, ce dîner demeura au rayon des possibilités, de projet vague, d'entreprise envisageable avec remontée de la Charente en bateau à partir de Saintes
-
Terrasse couverte du Moulin de la Baine :


Le retour au campement se fait par un sentier de berge longeant des enclos où paissent des bêtes féroces comme on le voit sur cette image terrifiante.
-
Rousses et blanches à la pâture :


Parfois, on en surprend qui sont à l'affût, prêtes à foncer sur nous.
Ah, nous avons vécu des moments risqués!
-
À l'affût :


Mais faisant fi des dangers, j'en sais certaines qui abandonnèrent toute prudence pour céder à l'appel très fort de leur enfance subsistant en elles.
-

Cependant, la nature derrière le moulin et tout au long de la rivière est, à la vérité, sereine, et elle invite doucement à une désintoxication psychique. Tout y est coloré, naturel, sans béton, sans tags hideux ni déchets, ni carcasses diverses comme on en voit trop souvent dans les bois, autour des grandes villes.
Qu'on en juge.
-
Le long du fleuve impassible :





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après trois jours de cette occupation peu fébrile, Corinne & Alain, ainsi que Francine & Jean Paul, rentrèrent chez eux, le soir, à la fraîche. Il y avait eu dans l'après-midi un orage bienvenu parce que rafraîchissant, laissant quelques moutons dans le ciel du lendemain. Ce qui n'était pas sans charme non plus.
Avant de plier bagage pour rentrer tranquillement au Pian, sans trop tarder pour éviter les bouchons du Pont d'Aquitaine en ce dimanche de retour de congé long, j'ai encore déambulé le long de la rivière avec l'appareil photo en bandoulière, tandis que Martine prenait le temps de se mettre en ordre de route
-
La Charente en trois vues :




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ainsi donc, nous avons passé des moments agréables, pacifiques, joyeux comme il se doit lors de rencontres de ce genre qui ont lieu, ici ou là, avec les uns ou les autres depuis une décennie. Que demander de plus?
Une seule chose : que cela perdure et se produise pour chacun d'entre vous
-
Trombinoscope :



Bien cordialement à vous tous, LTéistes vaillants

André

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
avatar
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 69
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ascension à Chaniers (Mai 2017)

Message  André le Mer 7 Juin - 6:51

Encore deux images matinales, pour bien fixer dans la mémoire l'endroit du séjour, le temps, le moment et la sérénité qui a prévalu.

-




Bien à vous tou(te)s

André

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
avatar
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 69
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ascension à Chaniers (Mai 2017)

Message  RC79 le Mer 7 Juin - 16:52

Bonjour,

le LT28 a l'air tout petit à côté de ces 2 bêtes de camping !...

Le principal est de participer et pour participer, on est là.

Très bon moment passé ensemble.

A très bientôt.

Corinne & Alain
avatar
RC79

Masculin Nombre de messages : 417
Localisation : AIRVAULT (79)
Emploi/loisirs : AGENT DE MAITRISE - ROULER EN LT
Humeur : CALME
Date d'inscription : 13/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ascension à Chaniers (Mai 2017)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum