Les Amis du VW LT - Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
Voir le deal
84.99 €

Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  André le Dim 31 Oct - 6:29

Luc Ferry a été mon ministre de tutelle.
Personnage original parmi les stéréotypes politiciens, il s'est illustré dès le début de son mandat en faisant parvenir à chaque enseignant une petit opuscule dans lequel il annonçait ses vues et ses objectifs pour l'école. Il s'agissait de Lettres à tous ceux qui aiment l'école, écrit avec Xavier Darcos et Claude Haigneré. Je l'ai trouvé dans mon casier de la salle des professeurs lors de la rentrée scolaire 2003. De prime abord, je n'ai pas eu envie de le lire.

Et puis, il y a eu un mouvement revendicatif comme il y en a toujours dès qu'une réforme se profile à l'horizon. Dans certaines académies, des professeurs, en guise de protestation, se sont livrés à des autodafés des Lettres. Des enseignants, chargés de transmettre des savoirs! Brûler des livres, vecteurs par excellence du savoir! Avaient-ils oublié le poète Henrich Heine écrivant "Ceux qui brûlent des livres finissent tôt ou tard par brûler des hommes"?. Par désolidarisation, je me suis attaché à lire les Lettres, ce qui m'a passablement ennuyé. C'est dire que je n'étais pas vraiment disposé à me précipiter sur Apprendre à vivre que Luc Ferry présentait en 2006.

Mais très vite, ce ouvrage a rencontré le succès ; son lectorat allait grandissant de semaine en semaine. Il y avait très certainement une bonne raison à cela. Je l'ai acheté... et je l'ai dévoré, parce que c'est un livre qui avait fait le pari de rendre limpide la philosophie, et qui y est parvienu haut la main.
Pourtant il n'y a pas de réponse simple et facile à "qu'est-ce que la philosophie?".

Montaigne (1533/1592), au chapitre XIX des Essais, reprendra la citation de Cicéron (-106/-43) disant que "philosopher c'est apprendre à mourir", c'est-à-dire accepter l'inéluctabilité sans angoisse afin de se consacrer à bien vuvre à son aise le temps dont nous disposons. Pour Luc Ferry, la philosophie est une doctrine de salut, dont on ne peut faire l'économie dès lors que l'on évoque sa propre fin.
Que voilà bien une étrange idée de la part de quelqu'un qui s'affirme athée, le salut étant une notion religieuse, ratachée à l'après-vie terrestre!

L'ouvrage de Luc Ferry va donc passer au crible les cinq plus grands moments de la pensée qui ont fondé l'Europe, et au-delà, la culture occidentale. Cela va de l'invention de la philosophie en Grèce, au VI° siécle avant JC, à nos jours, de la sagesse stoïcienne à la déconstruction des contemporains, en passant par le christianisme présenté comme le vainqueur de la pensée grecque.
Certains, je les entends déjà, vont critiquer les options d'Apprendre à vivre, en arguant de la valeur des philosophies orientales ou de traditions plus exotiques encore. Mais Luc Ferry s'adresse à des occidentaux, vivant en occident, à qui il fournit des clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent. Et l'occident, quoiqu'en prétendent les tenants du multiculuralisme, est avant tout gréco-latin pour les savoirs, les arts et le lois, et judéo-chrétien pour la spiritualité. Il ne pouvait donc pas y avoir d'autres systèmes de pensée décrits dans ce livre.
Le style y est simple, sans jargon, très compréhensible. C'est un de ses plus grands mérites. On a presque l'impression d'être devenus intelligents, parce que pour une fois on comprend des choses difficiles qui avaient toujours été présentées de sorte à ce qu'on ne les comprennent pas. Peut-être pour cliver les gens entre intellectuels et plébéiens mal dégrossis?

J'ai été plus particulièrement impressionné par la quarantaine de pages consacrées au christainisme. Jamais je n'avais lu un commentaire aussi explicite, une compréhension athée aussi profonde de la pensée évangélique et une vision aussi nette de tout ce dont notre société actuelle est redevable au christianisme. Même dans des ouvrages théologiques. L'affirmation révolutionnaire et inédite "que la valeur morale d'un être humain ne dépend pas de ses dons ou de ses talents naturels mais de l'usage qu'il en fait, de sa liberté et non de sa nature, [c'] est une idée que le christianisme va donner à l'humanité et que bien des morales modernes non chrétiennes, voire antichrétiennes, vont malgré tout reprendre à leur compte". C'est une idée évidente pour nous, mais qui reste encore en bien des endroits du monde aussi "supéfiante de modernité" qu'au temps du Christ qui la proclamait. Il en découle "que l'humanité est foncièrement une et que les hommes sont égaux en dignité", concept inouI dans la pensée grecque convaincue que le monde est aristocratique, c'est-à-dire organisé en une hierarchie naturelle des êtres, et qu'il existe donc des puissants et des faibles, des maîtres et des esclaves.

Et c'est avec cette idée que le christianisme va engendrer l'humanisme, les Lumières, l'abolition de l'ancien régime, la Déclaration des droits de l'homme, les mouvements caritatifs, Armée du salut, Croix Rouge et jusqu'à la plus récente des ONG laïque née en démocratie occidentale. Aucune de ces choses n'auraient pu voir le jour sans christianisme, et d'ailleurs aucune n'a vu le jour dans des sociétés non-chrétiennes qui n'ont pas le souci de l'invidu envisagé comme l'égal de chacun, comme un autre soi-même parce que lui aussi est à l'image du créateur commun.

Un livre passionnant. Et instructif, qui nous dit d'où nous venons et pourquoi nous sommes ainsi, nous, en occident. Librairie Plon, 300 pages. Collection J'ai Lu, N°8735

André

Réflexion digression :
En une époque où, depuis 30 ans, on exalte les racines et on glorifie la fierté des origines surtout si elles sont allogènes, ce qui a disqualifié l'intégration des nouveaux venus et favorisé le communautaurisme, mettant ainsi en échec l'utopie du vivre ensemble multi-culturel, on est frappé par le succès inattendu que rencontre Des Hommes et des Dieux. Ce film austère de Xavier Beauvois retrace l'engagement dans l'amour chrétien des moines de Tibéhirine pour les algériens du voisinnage, et qui restent fidèles à leur engagement spirituel jusqu'au sacrifice sur l'autel de la barbarie humaine. Ne serait-ce pas parce que les spectateurs retrouvent dans ce film les fondements de leur culture et ses racines profondes qui donnent du sens à la (leur) vie, qu'il a autant de succès?


_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2756
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Re: Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  Micki le Lun 1 Nov - 9:36

Bonjour André,

Merci de ce commentaire qui m'a donné grande envie de lire cet ouvrage, ce que je vais faire dès qu'il sera revenu à la médiathèque où je viens de le réserver.

Cordialement

Jean-Michel
Micki
Micki

Masculin Nombre de messages : 409
Localisation : TAVERNY (95)
Emploi/loisirs : Retraité
Date d'inscription : 05/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Re: Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  Joker le Lun 1 Nov - 20:32

Bonsoir,

C'est marrant j'ai hésité l'autre jour quand je cherchais dans la librairie... ce livre m'avait attiré...eh bien je crois que je vais aller le chercher...

A+

Joker

Joker

Nombre de messages : 40
Localisation : 37
Date d'inscription : 13/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Re: Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  Craspouille le Jeu 23 Déc - 18:27

Merci pour l'idée cadeau cheers

Craspouille
Craspouille
Craspouille

Masculin Nombre de messages : 50
Localisation : Toulouse
Emploi/loisirs : technicien/ Sports de glisse, concerts, les toutous, humour...
Humeur : apprenti-bricolo
Date d'inscription : 19/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Re: Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  André le Mer 29 Déc - 17:40

Bonjour,

Luc Ferry était sur France Inter aujourd"hui pour une rediffusion du Fou du Roi.

J'ai ainsi appris que Apprendre à Vivre s'est vendu à 600.000 exemplaires, et a été traduit en de nombreuses langues.
Ce n'est pas toujours un critère d'excellence (il n'y a qu'à voir cette ânerie de Da Vinci Code, que j'ai eu du mal à finir!), mais en l'occurrence, pour un livre de vulgarisation de la philosophie, c'est un succès qui dit sa qualité.

André

PS : je ne touche aucun % sur les ventes, qu'on se le dise!


_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2756
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Apprendre à vivre, de Luc Ferry Empty Re: Apprendre à vivre, de Luc Ferry

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum