Les Amis du VW LT - Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin

Aller en bas

Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin Empty Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin

Message  André le Dim 5 Déc - 7:26

Roman  de Science Fiction

Un bonheur insoutenable d'Ira Levin (1929-2007) traite d'un thème analogue à celui de 1984 de George Orwell.
De la même manière, nous assistons aux efforts constants d'un individu presque ordinaire qui cherche à échapper à un univers qu'il est apparemment le seul à ressentir comme totalitaire.
L'intrigue y est habillement construite, très fûtée même, et conduit à un dénouement inattendu.
Il faut dire que l'auteur est un maître du récit à suspense. On lui doit entre autres réussites, Rosemary's baby (porté à l'écran par Roman Polanski en 1968), Ces graçons qui venaient du Brésil (porté à l'écran par Frankin Shaffner en 1978) ou Piège mortel (porté à l'écran par Sidnet Lumet en 1982).

L'histoire se déroule dans un futur indéfini, mais pas si éloigné de notre époque.
L'humanité est unifiée et s'appelle la Famille. Les noms et prénoms des membres sont remplacés par des identifiants composés d'un des rares prénoms admis (Jésus, Karl, Li..) suivis d'un numéro. Les maladies, l'égoïsme, l'agressivité, les affinités naturelles, tout ce qui différenciait originellement les individus a disparu. Un ordinateur géant, Uni, caché sous les Alpes dirige tout, contrôle tout, jusqu'à la pluie qui ne tombe que la nuit. Un traitement chimique mensuel auquel les membres ne songent pas à échapper leur est administré en fonction du bracelet indémontable qu'ils présentent à chaque scanners partout rencontrés. Les journées se passent en l'exécution de métiers que les membres n'ont pas choisis, en des écoutes de discours lénifiants et en visionnages de programmes de télévision abrutissants. Le samedi est le jour réservé aux relations sexuelles, et grâce au traitement chimique périodiquement reçu, aucun désir ne vient perturber le cours paisible des jours toujours semblbales. Le bonheur y semble parfait, mais devient insoutenable dès lors que l'on prend conscience qu'il est vécu dans une société d'où la volonté de choisir a été éradiquée.

Un personnage, Li RM35M4419 surnommé Copeau (de la bonne souche), parvient à cet état de conscience. Il découvre peu à peu l'horreur de son monde tout en faisant l'expérience de l'amour véritable, et il va dès lors consacrer son énergie et son intelligence désengourdie à sortir de cet univers afin de  le détruire si possible.

Je ne dévoilerai pas la fin du roman, vraiment surprenante.

Pour les spécialistes, cet ouvrage est littérairement inférieur à 1984.
Peut-être, mais, à mon avis,  il lui est supérieur sur le plan narratif car il théorise moins, il est plus captivant, tout en étant tout aussi critique à l'encontre des idéologies politiques, religieuses et technologiques, réduites ici à un syncrétisme comme les années 70 nous en proposaient en guise de panacée. De plus, sa grande originalité est de montrer d'une façon convaincante que le totalitarisme n'a ni besoin de violence ni de répression sanglante pour s'imposer. Le monde décrit par Ira Levin est sans aspérité, propre, cliniquement sain et chimiquement débarrassé de la part mauvaise de l'humain, qui fait cependant partie intégrante de sa condition.
Mais un tel monde est-il en mesure d'assurer à chacun le bonheur auquel il aurait droit, si l'on en croit nos contemporains qui l'exigent comme un dû?
Qui exigent tout comme un dû absolu sans que cela leur coûte rien?
N'y aurait-il pas une contrepartie inéluctable à payer?
Ne plus avoir de choix élémentaires est-ce encore du bonheur?

Un ouvrage épatant, qui distrait autant qu'il donne à réfléchir sur le pouvoir,  la manipulation et l'essentiel de nos jours : le bonheur d'aimer.
Collection J'ai Lu, N° 434, 372 pages.

Bonne lecture

André


Dernière édition par André le Jeu 18 Déc - 7:56, édité 1 fois

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2756
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin Empty Re: Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin

Message  Manfred le Dim 7 Déc - 23:48

Et en plus, André a lu "Un bonheur insoutenable" d'Ira LEVIN..

Je sens que je vais me plaire ici ! Wink

Fred
Manfred
Manfred

Nombre de messages : 11
Age : 54
Localisation : Gigny sur Saône (71)
Emploi/loisirs : Comptable
Date d'inscription : 07/12/2014

https://www.facebook.com/groups/VAGpresente/

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin Empty Re: Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin

Message  André le Jeu 18 Déc - 7:59

Manfred a écrit:Et en plus, André a lu "Un bonheur insoutenable" d'Ira LEVIN..

Je sens que je vais me plaire ici ! Wink

Fred
Un connaisseur.
J'apprécie, car il n'y a pas que la mécanique du 6 Cyl en ligne dans la vie...

André

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2756
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin Empty Re: Un bonheur insoutenable, d'Ira Levin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum