Les Amis du VW LT - Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -12%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
999 €

Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS

2 participants

Aller en bas

Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Empty Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS

Message  André Sam 27 Sep - 5:44




Bonjour, les Amis

Un mois après notre retour à la maison et la publication d'une centaine de photos , que reste-t-il à dire sur ce beau périple? Peut-être à répondre aux questions pratiques et matérielles que certains se posent. Essayons.

Coûts :

Distance parcourue sur route : 8735 kms
Quantité de carburant gazole : 864,32 litres
Donc consommation au l/100   : 9.8 l/100

À noter que la consommation nous est apparue plus importante pour les 1800~2000 kms (approximatifs) parcourus en France, se situant généralement aux alentours de 10,5 l/100, qu'en pays nordiques où elle pouvait descendre à 9 l/100, comme si l'indice de cétane y était supérieur à celui du gazole français.

Coût du carburant : 1118,5 € (variable selon le cours de la couronne suédoise, du litas lituanien et du zloty polonais)
Coût moyen au litre : 1,29 € (1,60€ en Suède)
Coût des ferries : 384€ (Ferry Rostok-Trelleborg + ferry Stockholm-Turku + ferry Helsinki-Tallinn)
Coût des parkings 24 H : 11€ à Stockholm, 15€ à Helsinki, 10€ à Vilnius, 40€ sur le port de Tallinn (48 H)
Coût des campings : 20€ à Turku (Finlande, 1 nuit), 24 € à Riga (Lettonie, 2 nuits), 12€ à Malbork (Pologne, 1 nuit)

Soit une somme incompressible, ou presque, de : 1644,5€

Je ne compte pas la nourriture ni les petits extras, puisque même sans partir en vacances nous nous serions nourris, nous aurions fait des extras, et nous aurions consommé eau, gaz et électricté

Avant de prendre la route, une révision du véhicule s'est imposée : changement d'un roulement de roue AV Gauche, du moyeu de roue, de deux pneus Michelin Agilis 215/70 R15 CP et réglage du parallèlisme pour la modique somme de 900€, qui grève pas mal le budget prévu.

Au total (sans nourriture)  : 2544€ pour nous.
Jean-François n'a pas eu les mêmes frais que nous à engager sur son LT Karman, son budget consacré au périple est donc sensiblement moindre

Similitudes et divergences :

Partir à plusieurs pendant longtemps suppose que l'on ait un minimum d'affinités et que l'on connaisse nos diffrences qu'il faudra savoir accepter. Il y a tout un monde entre partir trois jours ensemble et vivre une  longue promiscuité : les traits de caractères que l'on n'aurait pas aperçus, ou négligés, se révèlent alors avec force.  Aussi, convient-il de dire ce qu'a été notre expérience en ce domaine.

À partir d'ici eux signifie : Myosette et Jean-Françosi, et nous signifie : Martine et André

La préparation :
Eux ont passé de longues heures sur internet à se renseigner sur les lieux à visiter, sur les endroits où dormir et sur les itinéraires à suivre. Ils se sont munis de cartes, de guides et de comptes-rendus d'internautes.
Nous, jusqu'au dernier moment, nous ne savions pas si nous pourrions effectuer ce voyage, à cause de la maladie de notre fille qui nécessite notre présence près d'elle. Aussi, n'avions-nous rien préparé, faisant une confiance absolue en nos co-équipiers.
Cela n'a peut-être pas été perçu ainsi.

La façon de voyager :
Eux, naviguent au GPS et à la carte sur les genoux de Myosette qui assure le rôle de co-pilote. Ils ont besoin de savoir par où ils passent, où ils vont et où ils bivouaqueront, c'est-à-dire dans un endroit que d'autres auront déjà testé. Si tel n'est pas le cas, il faut rôder à la recherche d'un lieu meilleur que celui que l'on a déjà trouvé. Ainsi, à Tempéré, en Finlande, avons-nous parcouru une soixantaine de kilomètres pour revenir à l'endroit idéal que nous avions déniché par un heureux hasard.
Nous, nous navigons au GPS, sans carte et nous nous arrêtons n'importe où : il suffit que l'endroit nous convienne.

Eux, voyagent après une organisation minutieuse, ne prenant que des risques calculés, en mettant leurs pas dans les pas des autres.
Nous, nous sommes en vacances dès que la clé de contact est tournée. Dès lors, nous partons à la découverte de ce qui se trouve devant.
On peut à juste titre considérer notre manière comme de la négligence, voire de l'inconscience.

Le climat :
Les nombreuses relations de voyages qu'ils avaient consultées, nous avaient amenés à penser que nous voyagerions dans le froid et la pluie. Nous nous étions donc munis de vêtements adéquats sur la foi de leur connaissance du sujet.
Année exceptionnelle ou pas, nous avons bénéficié d'un grand beau temps, presque chaque jour, avec des temératures avoisinant les 30°.
Nous nous sommes donc encombrés inutilement d'une caisse contenant ces vêtements lourds.
S'il a été sage de les emporter, ne pensez pas qu'ils sont indispensables. Mieux vaut voir sur place : nous sommes en Europe, et l'on peut bien s'équiper dans ces pays-là si nécessaire, aux mêmes tarifs, voire à de meilleures conditions, que chez nous

Les moustiques :
Pour les mêmes raisons que précédemment, il nous a été dit que nous serions dévorés par des hordes de moustiques affamés. Je m'étais déjà rendu en Suède, en Norvège et au Danemark, mais je n'avais pas gardé le souvenir de cet inconvénient. Cependant, nous étions pourvus de répulsifs en grande quantité, volatiles ou crémeux
En réalité, si nous avons vu deux ou trois moustiques en Finlande, c'est bien le bout du monde. Nous n'avons pas utilisé le moindre produit destiné à les chasser.
Il ne faut donc pas croire tout ce que l'on lit sur internet, raconté par des gens qui veulent donner plus de piquant à une aventure qui n'en est pas une.

Les provisions :
Toujours à la consultation des mêmes sources, il était apparu que la nourriture serait fort chère et qu'il valait mieux partir avec les garde-mangers bien remplis. Or, les prix sont sensiblement les mêmes que chez nous, avec les mêmes enseignes de discount (Netto ou Lidl par exemple) ou avec des chaînes de distributeurs spécifiques, disposant très souvent d'un rayon traiteur où la volaille rôtie, la charcuterie et le poisson sous toutes ses formes étaient abordables et succulents.
Au final, il est inutile d'alourdir son CC avec des boîtes de conserve pléthoriques; du lait en poudre, des pâtes instantanées, de la purée en flocon suffiront bien au dépannage. Tout le reste peut s'acquerir sur place.

La conduite :
Il n'y a pas de difficulté.
Dès la frontière allemande franchie, les autoroutes sont gratuites, tout comme dans les autres pays à traverser. Il faut revenir en France pour payer. Tout au plus trouve-t-on des routes secondaires non revêtues en Finlande et, dans les pays baltes, des routes européennes déformées par le passage intensif des poids lourds.
De nombreux radars vous guettent, mais les vitesses prescrites sont respectées et l'usage est à la courtoisie généralisée, sauf en Pologne où l'on peut s'estimer heureux quand on l'a parcourue sans accrochage. Je n'ai jamais vu autant de branquignoles du volant que là-bas!

L'équipement :
Le GPS avec cartographie européenne est indispensable, notamment dans ces pays dont les villages ont des noms à rallonge imprononçables.
Nous avions un Tom-Tom Via mis à jour en juin 2014, et eux étaient équipés de deux Garmin non à jour.  Les itinéraires pouvaient donc varier. Or, comme nous étions en position de pilote à tour de rôle, il a été impératif que le suiveur ne s'occupe pas de son GPS mais garde le véhicule de tête en vue. De plus, nous étions pourvus de talkies-walkies, très utiles en ville quand le suiveur se trouvait arrêté à un feu tricolore et en passe de perdre le CC pilote.

La photo :
Évidemment, les souvenirs s'effacent ou s'embellissent avec les temps; il est donc préférable d'emporter un minimum de matériel photographique pour fixer "objectivement" ce que l'on voit.

Jean-François, photographe confirmé, s'était muni de 2 reflex Nikon (un D700 plein format et un D.. au format APS-C) ainsi que d'un Leica argentique dédié à la photo N&B. Le stockage des images, outre les cartes mémoires, était confié à un notebook ACER et à un disque dur externe USB de 1To.

Quant à moi, j'avais emporté un reflex Nikon D3100 au fromat APS-C, un objectif grand angle Sigma 10~20, un zoom transtandard Sigma 18~200 et, comme lentilles de secours, le zoom du kit de base Nikkor 18~105. Un bridge Fujifilm s4000 de focale 24~720mm complétait la panoplie en cas de panne du reflex. À cela s'ajoutait pour le stockage un notebook ASUS sous Windows8.1.

Je ne sais combien de photos Jean-François a prises, sûrement plus que moi qui en commis au minimum 2500.

L'informatique :
On pourrait croire qu'il s'agit de matériel superflu.
En réalité, un petit PC comme celui que nous avions emporté l'un et l'autre sert au stockage, accessoirement au traitement de photos, mais surtout à la connexion internet ne serait-ce que pour relever son courrier et rester en contact avec les pays et les amis.
Nous avons recouru à des bornes Wifi disponibles sur les ferrries, dans les McDo (partout), une biblothèque (Lettonie), un office de tourisme (Pologne) ou des supermarchés (Suède, Finlande)

Le pécule :
Eux utilisaient quasi-exclusivement de l'argent liquide (en euro, et en monnaie locale après change effectué en banque ou en bijouteries, comme en Pologne). Cela suppose de transporter des devises en quantité importante, le coût du carburant en nécessitant la plus grande partie.
Nous, habitués à régler par carte bancaire depuis toujours, n'avons pas dérogé. Nos cartes Mastercard et Visa ont été acceptées partout. Cependant, au cas où des difficultés auraient surgi, nous avions réparti en 3 endroits différents (et peu accessibles) du véhicule la somme de 2500€ que nous avons à peine entamée.

Au final :

Bien d'autres différences dans notre pratique du camping-car sont apparues, mais dans la mesure où elles ne sont pas imposées pas à l'autre, qui accepte en retour de penser que les siennes ne sont pas les seules viables, je ne vois pas ce qu'il y aurait à dire sur les heures du coucher, sur l'utilisation du réfrigérateur, sur la fréquence des vidanges, des pleins divers ou sur les manies prophylactiques touchant l'eau ou les dates de péremption des aliments bourrés de conservateur!

Cela a été un voyage très agréable qui s'est déroulé sans encombre d'aucune sorte. Nous étions en Europe, dans des pays nordiques, c'est-à-dire dans des pays de culture non latine, donc disciplinés et respectueux d'autrui. Nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité, à aucun moment, que nous ayons bivouaqué en des endroits isolés, sur des parkings de ville ou en bordure de trottoir, comme cela nous est arrivés en plein centre de Berlin. La population nous a paru pacifique et peu pressée, si l'on excepte l'automobiliste polonais véritablement fada. D'une manière générale, les gens se déplacent à pied ou à bicyclette, et en voiture à vitesse modérée pour les longs trajets, très peu à moto, et pas du tout à scooter, quad, motocyclettes et autres pétaradantes machines aussi dérangeantes que dangereuses.
Nous n'avons eu aucun incident malheureux à déplorer si ce n'est une tentative de vol dans le sac à dos de Jean-François dans les rues de Riga, de la part de trois femmes, les seules roms que nous ayons croisées.

Ce ne fut pas une aventure, au sens où celle-ci induit péripéties et dangers : ce fut un beau voyage d'agrément que tout le monde peut entreprendre seul. Mais c'est mieux à deux.
L'aventure est ailleurs, et elle est humaine  : il s'agit du voyage au long cours à l'intérieur d'une relation amicale. Nous en revenons enrichis d'une manière ou d'une autre

Les participants :
-
Jean-François :
-
Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Jean_f10

Myosette :
-
Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Myoset11

Martine :
Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Martin12

André
-
Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Andre_10

Bon voyage à tous
Cordialement,

André

Ci-dessous, les coordonnées des bivouacs que nous avons utilisés. Ils ont été référencés et classés par Jean François, qu'il convient de remercier comme il se doit

Allemagne

Points GPS relevés lors du trajet aller par autoroute :

- Kipperheim : Au sortir de l’autoroute, un village avec possibilité de
stop non loin d’une route peu fréquentée.
N : 48.22786 E : 007.82107
- Mallendorf : Parking des sports
N : 52.55275 E : 009.74682
- Rostock : Parking des Ferries
N : 54.14314 E : 012.10211

Points GPS relevés lors du trajet retour :

Berlin : L’aire souhaitée n’existait plus, nous avons pu néanmoins
stationner dans la rue non loin du centre ville. Calme.
Bien placé pour visiter la ville .
N : 52.49947 E : 13.39969
- Wittenberg : Dans la rue prés du stade de foot.
N : 51.89796 E : 12.62950
- Seeburg : Sur un parking herbeux du village, proche du château.
N : 51.49131 E : 11.70111
- Clausthal-Zellerfeld : Aire camping Car avec sanitaires. Gratuit.
- Hann Münden : Parking réservé aux camping cars. Payant. ( 8 e ).
N : 51.42019 E : 9.64871
Dans la même ville, deux autres possibilités gratuites :
Parking ombragé de la piscine et stade un peu excentré de la ville.
« Rattwerder »
Toujours à Hann Münden, une possibilité plus agréable et gratuite, un
parking ombragé , proche du centre de la vielle ville, calme et peu utilisé.
« Werraweg » : N :51.41675 E : 9.66131
- Marburg (ou Marbourg) : Pas simple de trouver un autre espace que
l’aire payante de la ville. Aire tous services. (10€/nuit).
N : 50.80352 E :8.77578

SUEDE

- Ystad : Aire gratuite en bord de mer, espace herbeux assez fréquenté.
Non loin de le ville, possibilité de WIFI au MacDo. Change en ville.
N : 55.42488 E : 013.78733
- Simrishwamn : Parking autorisé près du port de plaisance, proche
centre ville. « Netto » à proximité. Gratuit.
N : 55.56053 E : 014.34870
- Karlskona : Parking sur petit port proche du musée de la marine et de
la résidence de l’ancien gouverneur. Proximité centre ville. Gratuit.

- Sur l’Ile Oland :
Löttorp - Höghy : Parking de l’église, calme, spacieux, eau au cimetière.
N : 57.16412 E : 17.01436
- Vetlanda ( Route 31) : Parking parc des sports.
E : 57.43357 E : 015.08626
- Krokec : Espace herbeux derrière station carburant en bordure de forêt.
Calme et centre village à proximité.
N : 58.67764 E : 016.35835
- Stockholm : Parking payant de la Cie maritime « Tallin Silja » derrière
immeuble du Ica kvantum. ( 100 sek/24 heures).
N : 59.34769 E : 18.11110

FINLANDE

- Turku : Possibilité de stationner non loin du port sur un parking en
bordure de la ville. Nous avons choisi un parking en direction de
Ruissalo, après le golf, petit port de plaisance :
N : 60.42614 E : 22.11754 ou N : 60.42563 E : 22.10480
- Camping de « Ruissalo », (après le bivouac de la veille), 800 mètres
après les ref ci-dessus.
- Tempere : Petit parking en bordure du lac, à proximité de la « laverie »
de tapis. Les particuliers viennent laver leurs tapis en ce lieu. Calme.
N : 61.50298 E : 23.70493
- Korpilahti : Parking du port de plaisance, ombragé, gratuit, calme.
N : 62.01403 E : 25.55276
- Mikelli : « Kolikaari », parking d’une grande cité avec petit port de
plaisance. N : 61.69155 E : 27.29090
- Lahti : Parking zône commerciale, proche espace boisé. WIFI au resto
ABC( connect gratuite). Aire de service gratuite, (eau chaude !).
N : 60.93479 E : 25.63696
- Helsinki : Hors camping, pas simple de trouver un endroit ou poser ses
roues. Nous ferons un stop dans une impasse assez calme.
N : 60.19619 E : 25.03616
Le lendemain, toujours à Helsinki, nous passerons la nuit sur le parking
du stade Olympique tout proche du centre ville et non loin du port pour
prendre le bateau .
N : 60.15362 E 24.91644

ESTONIE

- Tallin : Parking du port de plaisance de « Pirita« , pas un camping, mais
des toilettes. Payant comme un camping. Accès au centre ville par le bus.
- Haapsalu : Parking d’une plage avec toilettes et eau, (Gratuit). Calme.
N : 58.95423 N : 23.52232
- Parnu : (Sud Estonie) Espace ombragé sous des tilleuls à proximité du
centre ville et du petit port. Toilettes, WIFI gratuit à la médiathèque toute
proche. N : 58.38570 E : 24.49107
- Salacgriva : Parking au bord de la rivière non loin du centre ville.
N : 57.75640 E : 24.35788

LITUANIE

- RIGA : Possibilité de stationner sur le parking du port, 12 e /24h, mais
nous avons préféré le camping : « City Camping » (19 e /nuit).
N : 58.95582 E : 24.07840
- Ventspils : Grands parkings proches du centre ville. Gratuit. WIFI
gratuit à la bibliothèque toute proche.
N : 57.39676 E : 21.57224

LETTONIE

- Kretinga : Parking centre ville non loin du centre d’information.
Calme, gratuit.
N : 55.89055 E : 21.24330
- Siauliai : Colline des Croix. A quelques km au nord de la ville.
Parking du monastère, après la colline. Calme, gratuit.
N : 56.01827 E : 23.42031
- VILNIUS : Parking gardé, (10€/24h), proche de l’ancien stadium,
proche du centre ville. N : 54.69581 E : 25.29063
Possibilité de parking non loin, (100 mètres), gratuit, mais souvent bondé.
N : 54.696647 E : 25.28767
- Kalvarija : dernier village avant la frontière polonaise. Non loin d’un
lac . Espace herbeux : N : 54.38821 E : 23.21750

POLOGNE

- Mikolajki : Petite ville ou il est assez difficile d’accéder au bord du lac.
Bivouac sur les hauteurs de la ville proche du centre, à proximité du parc
des sports et de l’église. Calme. Pas de services .
N : 53.79976 E : 21.57841
- Ostroda : Bivouac en bordure du lac sur un espace herbeux, proche du
centre ville et du port de plaisance. Pas de services à proximité.
N : 53.70124 E : 19.95202
- Malbork : Difficile de trouver des endroits libres pour stationner.
De nombreux parkings payants jalonnent les abords des accès au château.
Camping non loin du château. Bruyant, (boite de nuit ou bar)...
N : 54.04489 E : 19.02592
- Krokowa : Village calme, stop derrière l’église, toilettes à proximité.
N : 54.77848 E : 18.16510
- Ustka : Ville côtière animée, stop en bordure de rivière sur parking
ombragé.
N : 54.57897 E : 16.85737
- Kołobrzeg : Sur la Baltique. Stop parking du Stadium non loin du
centre ville. Calme, pas de services.
N : 54.17436 E : 15.56094
- Gryfino : Petite ville, stop au bord de l’Oder, port tout neuf.
Toilettes propres et eau à proximité, ainsi que le WIFI gratuit au point
d’accueil touristique.
N : 53.25200 E : 14.48394


Dernière édition par André le Ven 7 Nov - 13:49, édité 6 fois

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2799
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Empty indice de cétane

Message  Philippe et Françoise Sam 4 Oct - 6:54

study  L'indice de cétane est de 50 dans les grandes surfaces françaises et de 52 dans les stations de marques.
Ceci suffit à expliquer la différence de consommation, mais le pire est ce qui ne se voit pas, l'encrassement des injecteurs haute-pression et l'usure prématurée du moteur.

Exemple parfait de la fausse économie. Suivre ce lien, toutes les marques peuvent prétendre aux remarques  

Voir ICI  

Bonne route  rendeer

Philippe et Françoise

Philippe et Françoise

Nombre de messages : 5
Localisation : Le Rigoulet
Date d'inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Empty Re: Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS

Message  André Sam 4 Oct - 16:47

Philippe et Françoise a écrit:study  L'indice de cétane est de 50 dans les grandes surfaces françaises et de 52 dans les stations de marques.
Je ne rêvais donc pas. Il y a une différence.
Quand je prends le gazole chez E.L..., mon CC broute dès qu'un effort lui est demandé, pour peu qu'il soit un poil en sous-régime.
Je n'ai pas ressenti cela dans les pays nordiques que nous avons traversés, avec du gazole acheté dans les stations-services.

Merci de cette information intéressante.

André

_________________
Linux? Pas assez cher, mon fils!
André
André
Admin

Masculin Nombre de messages : 2799
Localisation : Le Pian Médoc Gironde
Emploi/loisirs : Retraité! Enfin!
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 08/09/2007

http://apascual.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS Empty Re: Le tour de la Baltique : BILAN et Coordonnées GPS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum